Montagne

La Montagne ou le mythe de la Caverne retourné comme une vieille chaussette

J’ai toujours pensé que le seul moyen de répondre à la nébuleuse du monde c’était d’en créer une nouvelle.
Mais cette nébuleuse — en supplément — ne sera en aucun cas une version “digest” du monde. Elle n’est ni limpide, ni cryptée, ni plus humaine. Le seul mérite ou le vœu que pourrait avoir ce projet serait de mettre dans un état d’ouverture, d’étourdissement, de dissolution, de suspension le rapport au monde que nous avons d’ordinaire. Toute nébuleuse appelle cet état transitoire où tout peut se reconstruire, s’expérimenter avec naïveté.